Un français sur trois travaille au noir

by Serge Demoulin on 27 septembre 2015

Un français sur trois travaille au noir et c’est souvent la seule solution pour s’en sortir.
L’Etat français et qui plus est, l’administration de la justice  montre le mauvais exemple. Plus aucune raison dans ce cas de culpabiliser. Le tout est d’essayer d’éviter de se faire prendre.

Les taxes, les impôts… sont tellement élevés que l’économie parallèle se développe de plus en plus en France comme partout ailleurs. Cela crée une concurrence déloyale de plus en plus forte et ceux qui veulent éviter d’enfreindre les lois sont obligés un jour ou l’autre de passer le cap ou de faire faillite face à des prix de plus en plus bas de leurs concurrents qui travaillent au noir. C’est malheureux, mais tant que les dirigeants ne comprendront pas que « trop d’impôt tue l’impôt » le travail au noir continuera à se développer.

C’est 25 milliards d’euros qui ne rentrent pas dans les caisses de l’Etat chaque année et ce chiffre a doublé en huit ans.
Les français sont obligés de penser d’abord à eux et à leur famille avant de penser à la collectivité.

L’Etat a récupéré 200 millions grâce aux contrôles. Une goutte d’eau face aux 25 milliards de manque à gagner.
La solution serait bien évidemment de diminuer les charges sociales afin d’inciter les employeurs à déclarer leurs employés.
Cela créerait plus d’emplois et plus de rentrées dans les caisses de l’Etat…

{ 0 comments… add one now }

Leave a Comment

Previous post:

Next post: